Premier ministre

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

  • Envoyer à un contact
  • Imprimer l'article
  • Agrandir le texte
  • Diminuer le texte

LGBT-phobies

 

LGBT-phobies

France

Entre 2012 et 2013, les cas de LGBT-phobies (lesbophobie, gayphobie, biphobie et transphobie) signalés auprès d’SOS Homophobie ont augmenté de 78%.

61% des témoignages en 2013 ont été fait au cours du premier semestre, dont 40% sont concentrés dans les trois mois autour des débats sur la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

Entre 2011 et 2012, le nombre de déclarations avait augmenté de 27%.

En 2013, les LGBT-phobies se traduisent :

dans 39% des cas par des insultes ;

dans 37% des cas par des rejets/ignorance ;

dans 22% des cas par des menaces/chantage ;

dans 18% des cas par une homophobie sociale ;

dans 17% des cas par des diffamations ;

En 2013, les contextes d’LGBT-phobies les plus fréquents sont :

Internet, avec 51% des cas ;

les lieux publics, avec 9% des cas ;

la politique, avec 7% des cas (contexte particulier aux débats sur la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe) ;

la famille et les proches avec 6% des cas.

 Source :Rapport annuel 2014 - SOS Homophobie. 

59% des lesbiennes ont connu de la lesbophobie au cours des 2 dernières années. La lesbophobie résulte d’une double discrimination homophobe et sexiste.

Source : Enquête sur la visibilité des lesbiennes et la lesbophobie - SOS Homophobie